« Pour un Syndicalisme de Lutte de Classe et de Masse

Accueil ] Remonter ] 48ème Congrés de la CGT ] 47ème Congrès de la CGT Mars 03 ] Non à la Guerre ] Retraites ] Santé Protection Sociale ] Social et luttes ] Collectifs Nationaux ] Europe ] Conférences Internationales ] Amis de C. L. CGT ] Archives ]

Vous pouvez télécharger cette page en cliquant sur son titre.

45ème Congrès CGT

Résolution de CL CGT


Fidèles aux principes fondateurs de la C.G.T, très inquiets des dérives en rupture avec ces mêmes principes et ce, au plus haut niveau de la Confédération, de son affaiblissement continu, tant en nombre de militants qu’en influence, nous, militants C.G.T., dans le cadre de la préparation du 45ème congrès, tenons :

à rappeler notre attachement aux statuts actuels exprimant notre identité de classe et de masse, condition de la nécessaire indépendance syndicale ; à notre objectif final : l’appropriation collective des moyens de production et d’échange par l’instauration d’une société socialiste,

à déclarer que les travailleurs des différents secteurs aspirent à un « tous ensemble » pour la dignité contre les régressions sociales, politiques et culturelles , contre le gouvernement Chirac-Juppé et le patronat qui poursuivent, sous de nouvelles formes, la politique de licenciements, de bas salaires, de destruction des acquis sociaux, de privatisation et de précarité. Nous refusons tout chèque en blanc à l’égard des orientations du CNPF,

à condamner, tant les manoeuvres antisyndicales du groupe liquidateur et de collaboration de classe, qui agit au sein de la C.G.T., que celle d’un groupe de trotskiste qui, au-delà de notre organisation, prône une réunification sans principe entre C.G.T. et  FO,

à s’opposer à ce que la C.G.T rallie la CES (Confédération Syndicale Européenne, pro-Maastricht) au prix de l’abandon de la FSM. (Fédération Syndicale Mondiale) orientée sur la reconnaissance de la lutte de classe, la nécessité d’unir les travailleurs du « nord » et du « sud » au nom de l’identité de leurs intérêts fondamentaux,

à réaffirmer notre attachement à la solidarité internationaliste, à la lutte contre le fascisme et le racisme, concrétisées par toute l’histoire de la C.G.T.

Collectif « Continuer la C.G.T »
Paris, le 24 juin 1995

Des dirigeants de la C.G.T oeuvrent au sein de l’association « Confrontations » présidée par P. Herzog avec la participation de patrons : M. Peyrelevade, M. Gandois, d’hommes politiques comme M. Rocard ou J. Delors et de syndicalistes C.G.T. Cette association vise à un « dialogue social raisonnablement conflictuel » : citation de JC. Le Duigou P2. Lettres de Confrontations n°14.

Haut de page

 

Accueil Dernière minute Education Syndicale Nos Coordonnées Le Rassembleur : Notre revue Sommaire Téléchargement Contactez nous ! Adhérer Vers d'autres sites Rechercher sur le site
Pour toute question ou remarque concernant ce site
  agnes.clcgt@wanadoo.fr
Dernière modification : 02 avril 2004